Nouvelles

Un livre qui bouscule les idées reçues sur les relations entre l'Église et les signataires du Refus global

Publié le : 2017-02-15 a 15h07 | Catégorie : Prix littéraire, Actualités

Crédit photo: Éditions du Septentrion

 

Cet ouvrage de Monique Brunet-Weinmann est l'un des finalistes de notre prix du livre 2017, dans la catégorie Essai. Il fait le récit de la rencontre (improbable) entre le père Marie-Alain Couturier — prêtre dominicain, peintre et historien de l’art — et plusieurs futurs signataires… du Refus global. Dont, au premier chef, la peintre Louise Gadbois. Ce livre vient nuancer l’idée voulant qu’il y ait eu une «collision frontale» entre l’Église catholique et les promoteurs de l’art contemporain au Québec.

 

À n’en point douter, il s’agit ici d’«un livre qui ne laissera personne indifférent, en France comme au Québec, à cause de l’éclairage nouveau qu'il jette sur une période de l’histoire de lart (1930-1950) qui fut cruciale de part et d’autre de l’Atlantique».