Nouvelles

Un essai bouleversant sur la dure réalité des personnes en situation de pauvreté

Publié le : 2017-03-23 a 11h48 | Catégorie : Prix littéraire, Actualités

Crédit photo: Éditions Médiaspaul

 

La pauvreté et l’option préférentielle pour les pauvres occupent une place de choix dans le discours et l'action pastorale du pape François, ce dernier n’ayant pas caché son admiration et sa dévotion pour le Povorello d’Assise (le titre de son encyclique Laudato Si’ est d’ailleurs tiré du Cantique des créatures de Francois d’Assise). Le pape argentin n’a d’ailleurs pas manqué de dénoncer la «dictature de la finance », «l’idolâtrie de l’argent » et «l’économie qui tue», de même que la «culture de l’inégalité» et «du déchet»  prévalant dans nos sociétés et qui écrasent et humilient les pauvres.

 

Valorisée et exaltée par l’Église, la pauvreté est associée à une forme de libération spirituelle (le titre du livre est d’ailleurs tiré de l’Évangile selon saint Luc). Mais est-ce vraiment le cas? Le livre Heureux les pauvres? de Nicole Croteau (Éditions Médiaspaul) nous convie donc à une incursion dans cette dure réalité qu’est celle de la pauvreté.

 

Après 15 ans de vie professionnelle, Nicole Croteau est projetée dans la spirale de la maladie et l’appauvrissement. Cette douloureuse expérience est pour elle une source de honte, de haine de soi et de blessures indicibles. Aussi doit-elle s'engager dans un processus de guérison intérieure. D'abord pour pour survivre au jour le jour. Ensuite pour faire face aux stigmates (restons dans les métaphores franciscaines!) associés à cette pauvreté.

 

Préfacé par la politicienne Françoise David, Heureux les pauvres? relève à la fois de l’essai et du récit autobiographique, l'auteure s’appuyant sur sa propre trajectoire pour s’attaquer aux préjugés tenaces auxquels sont (encore et toujours) confrontés les personnes en situation de pauvreté. Le livre de Nicole Croteau s’efforce également d’outiller les personnes œuvrant auprès des pauvres et des exclus, afin qu’elles puissent intervenir avec empathie, finesse et doigté auprès de ceux-ci.