Guide stylistique

Le GUIDE STYLISTIQUE propose des repères de rédaction à propos du vocabulaire religieux le plus souvent utilisé dans le Canada francophone. Il se double d'un lexique qui offre une courte définition de chacune des entrées.

Ce GUIDE STYLISTIQUE intègre également le contenu de l'ouvrage LE MOT JUSTE - Vocabulaire de mots courants de la foi catholique, publié chez Novalis par le Comité des communications de l'Assemblée des évêques catholiques du Québec. Ce contenu est accessible sous l'autorisation explicite de l'AÉCQ.  

 
Name Text
madhhab

Nom masculin.
Un madhhab est une école de pensée juridique musulmane. Il existe plusieurs écoles qui ont des influences variées. S’écrit aussi madhab, ou mazhab.

madhhab

Nom masculin.
Un madhhab est une école de pensée juridique musulmane. Il existe plusieurs écoles qui ont des influences variées. S’écrit aussi madhab, ou mazhab.

madhyamika

Nom masculin ou adjectif.
Le madhyamika est l’une des deux grandes écoles du bouddhisme mahayana, l’autre étant le cittamatra. Le mot désigne également un adepte de cette école.

madhyamika

Nom masculin ou adjectif.
Le madhyamika est l’une des deux grandes écoles du bouddhisme mahayana, l’autre étant le cittamatra. Le mot désigne également un adepte de cette école.

madrasa

Nom féminin.
Terme arabe qui désigne soit un établissement d’enseignement sunnite dans l’islam, soit une école destinée aux sciences. Se dit aussi medersa au Maghreb ou medrese en Turquie.

madrasa

Nom féminin.
Terme arabe qui désigne soit un établissement d’enseignement sunnite dans l’islam, soit une école destinée aux sciences. Se dit aussi medersa au Maghreb ou medrese en Turquie.

mage

Nom masculin.
Nom anciennement donné en Perse à une caste sacerdotale préoccupée d’astres et de divination. En Occident, il fait surtout référence aux mages mentionnés dans l’Évangile selon saint Matthieu, dans le cadre du récit entourant la naissance de Jésus. Ces mages ont été assimilés à des rois apportant des présents à Jésus. On les appelle parfois les « rois mages ». Bien que leur nom ne soit pas mentionné dans la Bible, la tradition leur a attribué les noms de Melchior, Gaspard et Balthazar.

magistère

Nom masculin.
Terme qui désigne l’enseignement des évêques et du pape au sein de l’Église catholique. Le magistère ordinaire s’intéresse aux enjeux de foi courants et le magistère extraordinaire s’intéresse aux définitions dogmatiques. Le terme a le mérite d’être beaucoup plus précis dans un texte d’information que les vagues « autorités ». On peut également distinguer entre un magistère romain, un magistère papal et un magistère épiscopal, selon les cas. Ex : des positions magistérielles.


Le magistère est la tâche d’enseignement du pape et des évêques. Confiée par Jésus Christ aux apôtres, cette tâche est décrite dans l’évangile de Matthieu ainsi : « Allez donc auprès des gens de toutes les nations et faites d’eux mes disciples ; baptisez-les au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, et enseignez-leur à pratiquer tout ce que je vous ai commandé. » (Matthieu 28, 19-20).

On distingue deux types de magistère : le magistère ordinaire comprend l’enseignement courant des données de la foi ; le magistère extraordinaire porte sur les définitions dogmatiques. Ce dernier est toujours exercé par le pape ou par les évêques réunis en concile en union avec le pape.

Le mot juste - Vocabulaire de mots courants de la foi catholique

magnificat

Nom masculin invariable.
Désigne un cantique chanté pendant les vêpres dans lequel la Vierge Marie glorifie Dieu; chant qui porte ce nom. Ex : ils ont entonné des magnificat.

Magnificat

Nom d’une publication liturgique française destinée aux catholiques qui assistent aux offices religieux.

Mahabharata

Nom masculin.
Poème sanskrit dont le nom signifie « grande guerre des Bharatas ». Il s’agit de l’un des deux grands poèmes épiques de l’Inde, avec le Ramayana. Son influence est comparable à d’autres écrits connus universellement, dont la Bible, le Coran, l’Odyssée ou l’Iliade.

Mahabharata

Nom masculin.
Poème sanskrit dont le nom signifie « grande guerre des Bharatas ». Il s’agit de l’un des deux grands poèmes épiques de l’Inde, avec le Ramayana. Son influence est comparable à d’autres écrits connus universellement, dont la Bible, le Coran, l’Odyssée ou l’Iliade.

mahayana

Nom masculin ou adjectif.
L’un des principaux courants du bouddhisme, l’autre étant le theravada. Ces courants, ou branches, comptent ensuite diverses traditions. La branche mahayana est la plus répandue dans le monde.

mahayana

Nom masculin et adjectif.
L’un des principaux courants du bouddhisme, l’autre étant le theravada. Ces courants, ou branches, comptent ensuite diverses traditions. La branche mahayana est la plus répandue dans le monde.

mahdi

Nom masculin.
Dans l’islam, un membre de la famille du Prophète qui doit revenir à la fin des temps. Le nom évoque à la fois l’idée d’un guide et d’une personne dirigée par Dieu.

mahométan

Nom et adjectif.
Anciennement, synonyme de musulman. Le terme est aujourd’hui méprisant : son usage est à éviter.

maigre

Adverbe.
Manger maigre, faire maigre, maigre et jeûne. Chez les chrétiens, ne pas consommer de viande lors des jours de jeûne.

mâlâ

Nom féminin.
Chapelet utilisé dans le bouddhisme et l’hindouisme.

mandorle

Nom féminin.
Dans l’art religieux, grand forme elliptique évoquant la gloire qui entoure le Christ ou la Vierge Marie. Dans d'autres langues latines que le français, la même racine latine a pu donner le mot « amande ».

manipule

Nom masculin.
Étoffe liturgique qui était portée sur le bras gauche par le prêtre catholique pendant la messe avant la réforme liturgique.

manne

Nom féminin.
Nourriture envoyée par Dieu aux Hébreux pendant la traversée du désert. L’épisode se trouve dans le livre de l’Exode. Par extension et dans un contexte figuré, désigne également toute chose providentielle inattendue.

mantra

Nom masculin.
Une syllabe, un mot ou une phrase à laquelle on attribue un pouvoir spirituel dans l’hindouisme, le bouddhisme ou le jaïnisme. Voir aussi om.

manuterge

Nom masculin.
Linge dont se sert le prêtre losqu'il se lave les mains en signe de purification, juste avant le rite eucharistique.

Le mot juste - Vocabulaire de mots courants de la foi catholique

Mardi gras

Jour de fête qui précède le mercredi des Cendres qui marque le début du carême. Les gens festoient, se costument et mangent « gras », par opposition au carême où le maigre et le jeûne sont requis. Se fête encore en plusieurs endroits dans le monde. Chez les francophones du Canada, cette fête a été remplacée, dans sa forme, par l’Halloween.

mariage

Nom masculin.
Union matrimoniale souvent officialisée par un sacrement au sein des Églises chrétiennes. Pour la plupart des Églises, le mariage est l’union d’un homme et d’une femme. Certaines Églises autorisent le mariage homosexuel. D’autres célèbrent plutôt des unions homosexuelles, qui n’ont pas la même valeur que le sacrement du mariage.


Le mariage réfère à cette réalité naturelle par laquelle l’homme et la femme se donnent l’un à l’autre et fondent un nouveau foyer. Si cette réalité est pour l’Église un sacrement, c’est que l’amour qui habite les époux chrétiens et les met en mouvement devient un signe de l’amour indéfectible de Dieu pour son peuple et du Christ pour son Église. C’est pourquoi, le mariage chrétien comporte les engagements précis de durée, de fidélité et de fécondité. Les époux sont eux-mêmes les ministres de ce sacrement. Le prêtre ou le diacre qui en préside la célébration est explicitement délégué pour témoigner en Église de l’authenticité du consentement mutuel des époux.

Le mot juste - Vocabulaire de mots courants de la foi catholique

Marie-Madeleine

Nom féminin.
Dans les Évangiles, Marie-Madeleine est une disciple de Jésus qui fut la première à être témoin de sa résurrection. La tradition l’a longtemps associé à un rôle de femme adultère repentie, l’assimilant à Marie de Béthanie et à la femme adultère qui lava les pieds de Jésus avec sa chevelure, une position aujourd'hui moins reprise par les exégètes.

Marie, mère de Dieu

La Vierge Marie qui a accepté de porter en elle le Fils de Dieu et de lui donner la vie au monde est aussi reconnue et honorée comme la vraie Mère de Dieu et de Jésus Christ le Rédempteur pour le salut de l'humanité. Il en découle qu'elle est aussi la Mère de tous les membres de l'Église. L'Église a placé cette fête le 1er janvier, durant le temps de Noël, selon l'ancienne coutume de la liturgie de Rome.

Le mot juste - Vocabulaire de mots courants de la foi catholique

mariologie

Nom féminin.
Discipline théologique de l’étude de la vie et du culte de la Vierge Marie.

maronite

Nom commun et adjectif.
L’Église maronite est originaire de Syrie. Cette Église uniate a toujours été en communion avec l’Église catholique romaine. Elle a sa propre liturgie, en syriaque ou en araméen. Ses fidèles sont des maronites. Son nom fait référence à saint Maron, un moine originaire de Syrie qui a vécu à la fin de la fin du IVe siècle au début du Ve siècle.

martyr

Nom masculin.
Personne morte en raison de sa foi religieuse. Ex : le martyre de saint Étienne ; saint Étienne est un martyr.


Dès les premières heures de l’Église, la foi des chrétiens a suscité beaucoup d’animosité et souvent de l’hostilité. Plusieurs fidèles furent victimes de violence à cause de leur foi. Un très grand nombre d’entre eux n’hésitèrent pas à donner leur vie pour la cause du Christ et de l’Évangile. Le premier martyr fut le diacre Étienne. Il fut suivi par une cohorte de victimes des persécutions qui eurent lieu dans l’Empire romain au cours des siècles, soit de l’an 64 jusqu’à l’an 313. Par l’édit de Milan, l’empereur Constantin reconnaissait enfin la foi chrétienne. Sporadiquement, des chrétiens et des chrétiennes sont encore appelés à donner leur vie à la suite du Christ. Ce fut le cas notamment de saint Charles Lwanga et de ses compagnons martyrisés en Ouganda en 1886. Les 103 martyrs de Corée canonisés en 1984 subirent également le même sort ainsi que les 16 chrétiens du Japon au 17e siècle et qui furent canonisés en 1981.

Le mot juste - Vocabulaire de mots courants de la foi catholique

martyre

Nom masculin.
Une mort en raison d’une foi religieuse. Dans un sens figuré, évoque une grande douleur ou détresse : souffrir le martyre.

martyrologe

Nom masculin.
Livre liturgique contenant les noms des divers saints célébrés pendant l’année liturgique. Son titre latin (Martyrologium Romanum), se traduit par Martyrologe romain.

maternité virginale

Dans les premières formulations de la foi de l'Église, il a été retenu que Jésus a été conçu par la seule puissance du Saint-Esprit dans le sein de la Vierge Marie. Celle-ci a donc pu donner naissance à Jésus sans «connaître» d'homme selon une expression biblique pleine de retenue. En fait, il s'agit ici d'exprimer que Dieu demeure maître de la nature et peut la mettre au service de son dessein.

Le mot juste - Vocabulaire de mots courants de la foi catholique

Mecque (La)

Nom féminin.
Ville sainte de l’islam située dans l’ouest de l’Arabie Saoudite. Le prophète Mohammed y a vu le jour au VIe siècle. Elle accueille annuellement le hajj (pèlerinage) à la mosquée al-Haram, où se trouve la Kaaba. Sans majuscule, désigne un endroit spécialisé fort apprécié. Ex : cette boutique est la mecque des jardiniers.

méditation

La méditation est un dialogue avec Dieu, inspiré de la lecture d'un extrait de la Bible. Elle facilite le développemenet de la vie intérieure qui consiste en une intimité grandissante avec Dieu. la méditation ou oraison met en applicaton l'intelligence, le coeur et la volonté. Elle incite la personne croyante à mettre dans sa vie les enseignements du Seigneur.

Le mot juste - Vocabulaire de mots courants de la foi catholique

méditation du Chemin de Croix

La méditation du Chemin de Croix demande de parcourir successivement les 15 stations en méditant la passion du Sauveur. Dans des livres de prière, on pourra trouver une prière préparatoire et une prière finale à réciter à chaque station, ainsi que des textes de l'Évangile, appuyés par des extraits de l'Ancien Testament pour soutenir la méditation devant la représentation artistique de chaque station.

1ère station:    Jésus est condamné à mort.

IIe station:        Jésus est chargé de sa croix.

IIIe station:       Jésus tombe sous le poids de sa croix.

IVe station:       Jésus rencontre sa mère

Ve station:        Simon de Cyrène aide Jésus à porter sa croix

VIe station:       Une femme essuie la face de Jésus

VIIe station:      Jésus tombe pour la seconde fois

VIIIe station:     Jésus console les filles de Jérusalem

IXe station:       Jésus tombe pour la troisième fois

Xe station:        Jésus est dépouillé de ses vêtements

XIe station:      Jésus est cloué à la croix

XIIe station:     Jésus meurt sur la croix

XIIIe station:    Jésus est descendu de la croix

XIVe station:    Jésus est mis au tombeau

XVe station:     Dans l'espérance de la résurrection

À travers les siècles, les prières se sont multipliées grâce à la ferveur des uns et des autres. Les chrétiens qui fréquentent la vie des saints et saintes de l'Église catholique peuvent profiter d'un ensemble de prières riches de sens adaptées aux différents aspects de la vie.

Le mot juste - Vocabulaire de mots courants de la foi catholique

 

mémorial

Nom masculin.
Pour les chrétiens, ce terme est souvent utilisé pour parler de l’eucharistie comme mémorial de la Passion et la résurrection de Jésus.

mennonite

Nom ou adjectif.
L’Église mennonite une Église évangélique fondée par le Néerlandais Menno Simons au XVIe siècle. Le terme désigne à la fois ses membres ou ce qui se rapporte à cette Église.

mennonites

Il en existe quelques communautés au Québec. Ils se situent dans la ligne baptiste et donc n'acceptent pas le baptême des enfants. Autrefois coupés du monde par conviction, ils sont aujourd'hui, au Québec, actifs dans toutes sortes d'oeuvres sociales et très ouverts a à l'oecuménisme. La branche la plus stricte des mennonites, les Amish, n'est pas représentée au Québec.

Le mot juste - Vocabulaire de mots courants de la foi catholique

ménologe

Nom masculin.
Dans les Églises de rite byzantin, désigne le livre où sont consignés les fêtes et les saints honorés pendant l’année.

menora (ou menorah)

Nom féminin.
Chandelier à sept branches qui se trouvait dans le Temple de Jérusalem. Il demeure un symbole fort pour les juifs et l’État d’Israël.

messe

Nom féminin.
Nom donnée à la célébration liturgique de l’eucharistie dans l’Église catholique. Elle comprend diverses parties et dure habituellement de vingt minutes à trois heures, selon les occasions, les jours et les cultures. Note : le terme ne s’applique pas aux protestants (culte) et aux orthodoxes (Divine Liturgie).


La messe est le principal rassemblement liturgique des croyants. À cette occasion, la communauté chrétienne, réunie autour du président d’assemblée, accueille la parole de Dieu et célèbre l’Eucharistie. Le prêtre y refait l’offrande à Dieu du sacrifice du Christ sur la croix. Au cours de ce repas d’action de grâce, le pain et le vin deviennent le corps et le sang du Christ qui donne sa vie pour le salut du monde. À l’intérieur de la messe, l’accueil de la parole de Dieu et l’Eucharistie sont étroitement liées. Ces deux volets de la célébration eucharistique, auxquels les fidèles sont appelés à communier, rendent réelle
la présence du Christ ressuscité.

Le mot juste - Vocabulaire de mots courants de la foi catholique

messe chrismale

Nom féminin.
La messe chrismale se déroule le matin du Jeudi saint. L’évêque du lieu y consacre les huiles devant servir aux onctions pendant l’année à venir. Voir huiles.

Messie

Dans l'espérance de l'ancien Israël, c'était l'ultime envoyé de Dieu pour restaurer l'intégrité du pays. Pour les chrétiens, Jésus est cer envoyé venu instaurer définitivement le royaume de Dieu. Ce terme est aussi employé au sens équivalent de « Christ ».

Le mot juste - Vocabulaire de mots courants de la foi catholique

méthodisme

Nom masculin.
Mouvement religieux chrétien fondé par l’Anglais John Wesley au XVIIIe siècle. L’Église méthodiste est issue de l’anglicanisme et s'est d'abord répandu en Angleterre et aux États-Unis.

métropolitain

Adjectif.
Dans l’Église catholique, titre donné à un archevêque à la tête d’une province ecclésiastique. Le titre est surtout symbolique. Il se manifeste concrètement par la remise d’un pallium.

métropolite

Nm masculin.
Dans les Églises orthodoxes, titre conféré à un prélat orthodoxe, souvent l’évêque d’un archidiocèse important. Dans la hiérarcie, un métropolite se situe entre un archevêque et un patriarche.

midrash

Nom masculin.
Approche exégétique herméneutique rabbinique. On distingue habituellement entre le midrash halakha (pour le Tanakh, ou Bible hébraïque) et le midrash aggada (qui concerne les enseignements qui ne se rapportent pas à la loi). S’écrit midrashim au pluriel.

mikvé (ou mikveh)

Nom masculin.
Bain rituel dans le judaïsme. Le mot désigne à la fois le bain et le rituel. Traditionnellement, sert surtout aux femmes qui doivent d’abord s’y baigner après leurs menstruations avant d’avoir des relations sexuelles avec leur époux. Les hommes s’y baignent aussi avant des fêtes d’importance, ou en marge d’événements marquants dans une vie, telle une adoption. Pluriel : mikvaot.

minian

Nom masculin.
Dans le judaïsme, c’est le quorum de dix hommes de plus de 13 ans nécessaire à la récitation de certaines prières importantes. Certaines communautés permettent aussi à des femmes d’en faire partie.

ministère

Nom masculin.
Chez les chrétiens, désigne l’action et l’engagement d’une personne auprès d’une communauté. Ex : un ministère épiscopal ; il exerce son ministère en paroisse. L’Église catholique distingue entre les ministères institués (lectorat, acolytat) et les ministères ordonnés (diaconat, presbytérat).

ministre

Anglicisme lorsqu’il désigne un pasteur protestant. Lui préférer le terme pasteur. En revanche, un pasteur exerce bel et bien un ministère.

ministres du culte

Nom masculin.

Les ministres du culte sont les personnes spécifiquement mandatées pour remplir l’une ou l’autre des fonctions requises par la liturgie, celle-ci étant essentiellement au service du Christ et de l’Église.

Le mot juste - Vocabulaire de mots courants de la foi catholique

ministres institués

Nom masculin.

D’autres ministres peuvent être institués, c’est à dire désignés de manière stable pour exercer une fonction spécifique à l’intérieur de la liturgie. Il s’agit du lectorat et de l’acolytat. Ces ministères institués sont partie intégrante du parcours préparatoire aux ordinations diaconales et presbytérales. Certains pays confèrent aussi ces ministères à des hommes laïcs.

Le mot juste - Vocabulaire de mots courants de la foi catholique

ministres ordonnés

Nom masculin.

Les ministres peuvent être « ordonnés » : ce sont les évêques, les prêtres et les diacres. Ils exercent de façon permanente leurs fonctions dans la liturgie.

Le mot juste - Vocabulaire de mots courants de la foi catholique

miracle

Nom masculin.
Événement extraordinaire attribué à une cause divine et que la science ne parvient pas à expliquer.

Mishna

Nom féminin.
Considérée comme le premier ouvrage de référence de la littérature rabbinique, elle compile les sources écrites et orales de la loi. La Mishna fait référence au livre écrit en hébreu. Une mishna (ou des mishnayot au pluriel) évoque plutôt les conclusions des rabbins qui y retrouve.

missel

Nom masculin.
Un livre dans lequel on trouve les textes des lectures et prières des liturgies chez les catholiques. Le plus répandu est le missel du dimanche.

mission

Nom féminin.
Le terme s’applique principalement au christianisme et fait d’abord référence au devoir d’annonce de l’Évangile. La mission est donc celle de proclamer la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ. Par extension, la mission peut également désigner le cadre physique dans lequel cela s’opère : une mission urbaine, une mission dans la jungle, une terre de mission.

Mission de l'Église

La mission est inaugurée par Jésus et se poursuit avec les apôtres, d’abord timidement, puis avec assurance, grâce à l’intervention de l’Esprit Saint. Elle est ensuite partagée par l’ensemble des baptisés qui, à leur tour, ont reçu l’Esprit par le ministère des apôtres et de leurs successeurs. C’est l’oeuvre de tout le peuple de Dieu qui témoigne de la Bonne Nouvelle par la qualité de sa vie, en actes et en paroles.

Le mot juste - Vocabulaire de mots courants de la foi catholique

missionnaire

Nom masculin ou féminin.
Chrétien qui participe à la mission. Cet état fait référence tantôt à un engagement spirituel, tantôt à un état de vie. Ex : ils agissent comme des missionnaires dans le milieu de travail ; la Congrégation de Notre-Dame compte des missionnaires au Japon depuis plusieurs décennies.


Les missionnaires sont des personnes : prêtres, religieux, religieuses ou laïques qui quittent leur pays et partent au loin pour porter l’Évangile de Jésus Christ. On trouve des missionnaires actifs sur tous les fronts de la justice sociale et du service des pauvres. Au cours de la seconde moitié du 20e siècle, ils furent nombreux à se rendre en Afrique, en Asie et en Amérique du Sud.

Le mot juste - Vocabulaire de mots courants de la foi catholique

mitre

Nom féminin.

C’est une coiffure liturgique dont la forme symbolise les deux Testaments. Elle rappelle l’évangéliaire que l’on tient ouvert au-dessus de la tête de celui qui devient évêque pendant la prière de consécration au moment de son ordination.

Le mot juste - Vocabulaire de mots courants de la foi catholique

modérateur

Nom masculin.
Dans l’Église Unie du Canada, le modérateur est la personne élue lors du Conseil général et qui agit comme leader spirituel. Son pouvoir décisionnel demeure limité. Dans l’Église catholique, un modérateur, ou prêtre-modérateur, travaille avec une équipe pastorale paroissiale. Ne pas confondre avec un curé, qui a en général des pouvoirs décisionnels plus grands.


Prêtre qui répond à l’évêque de la charge pastorale exercée solidairement par plusieurs prêtres ou par des équipes composées de diacres, d’agents de pastorale ou d’autres personnes.

Le mot juste - Vocabulaire de mots courants de la foi catholique

Mohammed

 : Nom masculin. Le prophète Mohammed est le principal prophète de l’islam. Autrefois appelé Mahomet, on préfère aujourd’hui le nom Mohammed en français.

moine

Nom masculin.
Un homme engagé dans une vie monastique caractérisée par la prière et le retrait du monde. Les moines peuvent vivre seuls (ermites), mais vivent le plus souvent ensemble. Au féminin : moniale.

mollah

Nom masculin.
Dans l’islam chiite, titre donné à un érudit qui ne fait pas partie officiellement du clergé mais dont les compétences et connaissances sont respectés. Le titre lui provient de sa communauté (locale ou nationale).

monachisme

Nom masculin.
Forme de vie religieuse caractérisée par la prière et le retrait du monde. Le monachisme a connu diverses formes au fil des époques. Il peut être cénobitique (communautaire) ou érémitique (solitaire).

monastère

Ensemble des édifices abritant les religieux ou religieuses appelés moines ou moniales qui se sont engagés par voeux solennels à la contemplation et à l'adoration. La vie monastique se vit par définition en communauté, à l'écart du monde.

Le mot juste - Vocabulaire de mots courants de la foi catholique

monition

Nom féminin.
Avertissement officiel d’une autorité catholique. Peut aussi désigner une précision liturgique sur le déroulement de la célébration ou sur un texte qui sera lu.

monophysisme

Nom masculin.
Doctrine théologique qui n’accorde qu’une seule nature – divine – à Jésus. Elle fut jugée hérétique lors du concile de Chalcédoine en 451.

monothéisme

Nom masculin.
Doctrine théologique qui stipule l’existence d’un Dieu unique. Historiquement, le monothéisme n’a pas toujours vu ce Dieu comme omnipotent et omniprésent. Contraire : polythéisme.

monothélisme

Nom masculin.
Doctrine théologique qui accorde deux natures à Jésus (humaine et divine), mais une seule volonté (divine). Développée puis jugée hérétique au VIIe siècle.

monseigneur

Nom masculin.
Titre conféré aux évêques, aux archevêques et aux prélats d’honneur. S’écrit sans majuscule : monseigneur Lépine. Abréviation : Mgr (sans point à la fin). Pluriel : messeigneurs (Mgrs) ou nosseigneurs (NN. SS.).

monstrance

Nom féminin.
Cylindre fait de métal et de verre destiné à exposer l’hostie consacrée. Ancêtre de l’ostensoir.

Moon (secte Moon)

De Sun Myung Moon, un pasteur coréen fondateur d’une organisation religieuse appelée Église de l’Unification. Les moonistes en sont ses adeptes.

mormon

Nom ou adjectif.
Membre de l’Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours,  un mouvement religieux fondé par Joseph Smith au XIXe siècle aux États-Unis. Un mormon, une communauté mormone.

mosette (ou mozette)

Nom féminin.
Voir camail.

motu proprio

Nom masculin et adjectif invariable.
Signifie littéralement « de son propre chef ». Document législatif émis par le pape de sa propre initiative. Il précise en général un aspect de la vie administrative ou organisationnelle de l’Église. Ne nécessite ni majuscule, ni italique.


Décision prise personnellement par le pape « de son propre gré », c’est-à-dire qu’en cette matière, il ne répond pas à une demande extérieure.

Le mot juste - Vocabulaire de mots courants de la foi catholique

mouvement oecuménique

À partie du pontificat du bienheureux pape Jean XXIII, l'Église catholique a pris fermement position en faveur du mouvement oecuménique. Cet effort de compréhension et de rapprochement mutuels a continué de grandir avec les papes Paul VI, Jean-Paul II et se poursuit avec Benoit XVI. Il s'agit bien ici de prendre au sérieux la parole de Jésus priant son Père de garder ses apôtres dans l'unité: «Que tous soient en nous, afin que le monde croie que tu m'as envoyé».

Le mot juste - Vocabulaire de mots courants de la foi catholique

Mouvements ecclésiaux

Un des fruits du Concile a été de préciser le rôle des laïcs dans l’Église et dans le monde. Leur mission propre consiste à agir dans les nombreux domaines de l’activité humaine, à la manière d’un ferment, guidés par l’esprit évangélique. Conscients de cette mission, des hommes et des femmes se sont engagés davantage selon différents modes d’appartenance. En plus de ceux et celles qui agissent personnellement au nom de leur foi dans leurs milieux de vie, d’autres prennent des responsabilités dans leur communauté chrétienne ou dans différents mouvements ecclésiaux. Quelle que soit leur forme d’engagement, tous participent à la vie de leur Église locale, de leur diocèse.

L’Église a connu au 20e siècle le développement de nombreuses associations, confréries et mouvements chrétiens. Mentionnons les Chevaliers de Colomb et les Filles d’Isabelle dans la plupart des diocèses du Québec, les mouvements d’Action catholique fondés vers les années 1925, les Équipes Notre-Dame, en 1938, etc. Depuis le Concile, les mouvements se sont multipliés : Renouveau charismatique, Cursillo, La Rencontre, Vie Montante, mouvements de jeunes. Selon les objectifs, on côtoie des mouvements de spiritualité et d’évangélisation, des mouvements apostoliques pour tous les groupes d’âge, des mouvements conjugaux et familiaux, des mouvements d’engagement communautaire et d’action sociale. Chacun, selon le charisme qui lui est propre, cherche à assumer sa part de la mission de l’Église. 

(Extrait du document Les mouvements dans l’Église locale, Comité du laïcat de l’Assemblée des évêques catholiques du Québec, 2005, nos 2 et 4)

Le mot juste - Vocabulaire de mots courants de la foi catholique

moyen âge

C'est la période historique qui commence à la charnière des 4è et 5è siècles, pour se terminer en 1453. Elle s'étend de la fin de l'Empire romain jusqu'au début de la Renaissance. Des événements majeurs l'encadrent : ce sont d'abord les grandes invasions des peuples barbares qui provoquent la chute de Rome, en 476. Puis, au terme de la période, la ruine de Constantinople, le 29 mai 1453 et la fin de la guerre des Cent ans.
On a souvent présenté le Moyen Âge commeune époque sombre. il a été plutôt une prériode pleine d'effervescence au cours de laquelle le monde occidental est né des ruines de l'Empire romain. Certes ces années furent marquées par de grands et douloureux mouvements de population, mais on y fit la rencontre de grands hommes comme, par exemple, Clovis, Charlemagne, saint Benoît, Mahomet, saint Dominique, Saint Louis, Abélard et saint Thomas d'Aquin.

Le mot juste - Vocabulaire de mots courants de la foi catholique

murti

Nom masculin.
Signifie « image » en sanskrit. Dans l’hindouisme, représentation sous forme de peinture ou de sculpture d’une divinité.

myrrhe

Nom féminin.
Une gomme-résine à l’odeur agréable produite par un arbre de la famille des burcéracées. Le Nouveau Testament mentionne que de la myrrhe fut offerte à Jésus à sa naissance et qu’on en utilisa pour embaumer son corps après sa mort.

mystagogie

Nom féminin.
Pour les nouveaux baptisés, période d’approfondissement de la foi et d’intégration à la communauté chrétienne.

mystère

Nom masculin.
Concept de théologie chrétienne qui stipule qu’une vérité inaccessible pleinement à l’intelligence humaine peut être saisie à travers la révélation divine.

mystères du Christ

Les mystères de la foi sont d'abord et avant tout les réalités du salut voulu par Dieu et réalisé par le Christ Jésus. On les appelle ainsi parce qu'ils échappent, du moins en partie, à la seule raison humaine. Ils doivent néessairement être éclairés par la Révélation, c'est-à-dire compris dans la foi à la lumière de la Parole de Dieu. Ce n,est pas tant qu'ils sont incompréhensibles, c'est qu'on ne finit jamais d'en saisir toutes les dimensions.

Voir Incarnation, Rédemption, Résurrection

Le mot juste - Vocabulaire de mots courants de la foi catholique

mystères du Rosaire

Chaque chapelet se divise en cinq dizaines relatives à cinq mystères. À chacun correspond un fruit à demander. Pour méditer le chapelet: commencer par un signe de croix. Dire ensuite le «Je crois en Dieu», le «Notre Père», trois «Je vous salue Marie» et le «Gloire au Père». En méditant chaque mystère et son fruit, réciter le «Notre Père», dix «Je vous salue Marie» et le «Gloire au Père». Faire ainsi pour chaque mystère du chapelet. (Cf. Chapitre XVII, quelques prières).

I Mystères joyeux (lundi et samedi)

1. L'Annonciation de l'Ange à Marie.

Fruit: l'humilité.

2. La Visitation de Marie à sa cousine Éllisabeth.

Fruit: L'amour du prochain

3. La Naissance de Jésus.

Fruit: L'esprit de pauvreté ou le détachement.

4. La Présentation de Jésus au temple.

Fruit: L'obéissance.

5. Le Recouvrement de Jésus au temple.

Fruit: La recherche de Jésus en toute chose.

II Mystères lumineux (jeudi)

1. Le Baptême de Jésus.

Fruit: Vivre dans la grâce

2. Les Noces de Cana.

Fruit: confiance en la volonté de Dieu

3. L'Annonce du Royaume de Dieu.

Fruit: la conversion.

4. La Transfiguration de Jésus.

Fruit: la contemplation du Seigneur.

5. L'Institution de l'Eucharistie.

Fruit: la fréquentation des sacrements.

III Mystères douloureux (mardi et vendredi)

1. L'Agonie de Jésus.

Fruit: La contrition de nos péchés.

2. La Flagellation.

Fruit: La mortification des sens.

3. Le Couronnement d'épines.

Fruit: La morfification de l'esprit et du coeur.

4. Le Portement de la Croix.

Fruit: La patience dans les épreuves.

5. Le Crucifiement.

Fruit: L'amour de Dieu et le salut des âmes.

IV Mystères glorieux (mercredi et dimanche)

1. La Résurrection.

Fruit: la foi et la conversion.

2. L'Ascension.

Fruit: L'espérance et le désir du ciel.

3. La Pentecôte.

Fruit: La charité et le zèle apostolique.

4. L'Assomption de Marie.

Fruit: La grâce d'une bonne mort.

 

5. Le Couronnement de Marie.

Fruit: La persévérance finale et la confiance en Marie.

Le mot juste - Vocabulaire de mots courants de la foi catholique

mystique

Nom ou adjectif.
Spirituellement, une personne mystique est réputée avoir fait une expérience personnelle concrète du divin.