Guide stylistique

Le GUIDE STYLISTIQUE propose des repères de rédaction à propos du vocabulaire religieux le plus souvent utilisé dans le Canada francophone. Il se double d'un lexique qui offre une courte définition de chacune des entrées.

Ce GUIDE STYLISTIQUE intègre également le contenu de l'ouvrage LE MOT JUSTE - Vocabulaire de mots courants de la foi catholique, publié chez Novalis par le Comité des communications de l'Assemblée des évêques catholiques du Québec. Ce contenu est accessible sous l'autorisation explicite de l'AÉCQ.  

 
Name Text
jaïnisme

Nom masculin.
Religion indienne très ancienne qui compte dix millions d’adeptes dans le monde, surtout en Inde. Les jaïns cherchent à sortir du cycle des réincarnations en atteignant l'illumination.

jansénisme

Nom masculin.
Doctrine de Jansénius et ses disciples caractérisée par une négation du libre arbitre. Courant considéré comme rigoriste et austère.

Jean

Nom masculin.
L’un des apôtres de Jésus, à qui la tradition lie l'Évangile selon Jean. On parle alors de Jean l'Évangéliste. Ne pas confondre avec Jean de Patmos*, à qui l’on attribue la rédaction de l’Apocalypse*.

Jean XXIII

Nom masculin.
Pape italien qui a régné de 1958 à 1963 dont le véritable nom était Angelo Giuseppe Roncalli. Surnommé le Bon Pape, il convoqua le concile Vatican II. Son encyclique Pacem in terris demeure l’un de ses documents les plus connus. Saint Jean XXIII a été canonisé en même temps que saint Jean-Paul II en avril 2014.

Jean-Paul Ier

Nom masculin.
Pape italien qui n’a régné que trente jours à l’automne 1978 dont le véritable nom était Albino Luciani. Il avait choisi le nom des deux papes précédents (Jean XXIII et Paul VI), créant une nouveauté dans la nomenclature des papes avec un nom composé. Peut s’écrire I, mais s’écrire habituellement Ier.

Jean-Paul II

Nom masculin.
Pape polonais qui a régné entre 1978 et 2005 dont le nom était Karol Wojtyla*. Considéré comme l’un des papes les plus importants du dernier siècle, il est également le seul pape a avoir visité le Canada (trois fois). Le nom peut s’écrire avec ou sans trait d’union : en français, les noms composés s’écrivent habituellement avec un trait d’union ; en revanche, s’absence de trait d’union marque renvoie au latin, où les noms n’en comportent pas. Il faut simplement faire un choix et s’y tenir. Canonisé en avril 2014.

Jéhovah

Voir tétragramme divin.

Jérusalem

Nom féminin.
Ville de Terre sainte de première importance pour les juifs, les chrétiens et les musulmans. Le nom est employé à la fois au sens propre pour désigner la ville et au sens figuré. Ex : la Jérusalem céleste.

jésuites

Nom masculin.
Mot qui désigne les religieux de la Compagnie de Jésus fondée en 1540 par Ignace de Loyola. En plus des trois vœux habituels de pauvreté, de chasteté et d’obéissance des religieux catholiques, ils ont un vœu supplémentaire d’obéissance au pape. Ignace de Loyola, François Xavier, Matteo Ricci et désormais le pape François font partie des jésuites les plus connus. Les jésuites sont identifiés par les lettres « s.j. » (pour Societas Jesu) après leur nom.

Jésus

Nom masculin.
Jésus de Nazareth, figure centrale du christianisme. Il est considéré par les chrétiens comme étant le Fils de Dieu, le Messie, le Christ. Sa vie est racontée par les Évangiles, et son existence attestée par diverses sources historiques, dont l'historien Flavius Josèphe. L'expression Jésus-Christ prend un trait d'union.


En Jésus de Nazareth, les chrétiens voient l'envoyé du Père, le Fils de Dieu fait homme, véritablement Dieu et véritablement homme. Par son Incarnation, il plonge dans la nature humaine sans abondonner quoi que ce soit de sa divinité. Dans les eaux du Jourdain, il pénètre un peu plus profondément dans la réalité des humains en prenant place au rang des pécheurs. Investi de l'Esprit de Dieu, il est conduit aux extrêmes limites de l'humanité: la solitude, la souffrance et la mort. Emporté par ce même Esprit, on le verra sortir vivant du tombeau (Résurrection). En lui, notre humanité souffrante passe au monde de Dieu et déjà quelque chose de Dieu repose en nous. Les baptisés poursuivent son oeuvre dans le monde pour que la vie nouvelle, inaugurée le jour de Pâques, soit connue et accueillie jusqu'aux extrémités du monde.

Le mot juste - Vocabulaire de mots courants de la foi catholique

Voir les mots Christ, Emmanuel, Fils de David, Fils de Dieu, Fils de l'homme, messie, rédempteur, sauveur, Seigneur et Verbe de Dieu

jésus

Nom masculin.
Représentation de Jésus enfant. S’applique, par exemple, à la statuette de l’Enfant Jésus dans une crèche, mais pas la représentation de Jésus en croix (voir pour cela corpus).

Jeudi saint

Nom masculin.
Le jeudi précédent Pâques. Lors du Jeudi saint, les chrétiens commémorent le dernier repas de Jésus. On procède au lavement des pieds. À la fin des célébrations, la porte du tabernacle reste exceptionnellement ouverte.

jeune

Nom masculin ou féminin.
Notion plus ou moins extensible pour évoquer les plus jeunes au sein des Églises chrétiennes occidentales. La fourchette d’âge comprise est élastique et peut désigner, selon les circonstances, des individus de 12 à 50 ans. Un jeune prêtre peut avoir 60 ans. Il importe donc de toujours apporter les précisions nécessaires à la bonne compréhension du texte.

jihad

Nom masculin.
Voir djihad.

jubé

Nom masculin.
Au Québec, balcon situé le plus souvent à l’arrière de l’église et où se trouve souvent l’orgue ou la chorale. Le jubé des orgues. Au Moyen Âge, il s’agissait surtout d’une clôture décorative sur laquelle on peut parfois monter et qui sert à séparer la nef du chœur.

jubilé

Nom masculin.
Année de grâce d’inspiration biblique qui marque une période de 50 ans. Dans l’Ancien Testament, c’est l’occasion d’une remise des dettes et d’un pardon des fautes accompagnés d’une démarche pénitentielle. Ex : le jubilé de l’an 2000 à Rome ; le jubilé du 350e anniversaire de la basilique ; une année jubilaire.

jugement dernier

Nom masculin.
Concept eschatologique, qui va de paire avec la parousie, selon lequel la fin des temps verra le triomphe de la justice de Dieu. Le Jugement dernier est la célèbre peinture de Michel-Ange qui orne la chapelle Sixtine au Vatican.

juif

Nom masculin et adjectif.
Fidèle du judaïsme. S’écrit avec une minuscule. Ex : sa mère était juive ; les juifs se rencontrent à la synagogue.

Juste parmi les nations

Masculin ou féminin.
Titre conféré par le mémorial de Yad Vashem, en Israël, pour honorer ceux qui ont risqué leur vi pour sauver des juifs. L’expression est placée entre guillemets lors d’une première mention. Ex : cet entrepreneur a reçu le titre de « Juste parmi les nations ». Les mentions ultérieures peuvent simplement s’écrire avec le J majuscule. Ex : le Juste Raoul Wallenberg est devenu la première personne à devenir Citoyen d’honneur du Canada. On peut aussi parler des Justes, ou des Justes de France, s’il s’agit de désigner une région.