Guide stylistique

Le GUIDE STYLISTIQUE propose des repères de rédaction à propos du vocabulaire religieux le plus souvent utilisé dans le Canada francophone. Il se double d'un lexique qui offre une courte définition de chacune des entrées.

Ce GUIDE STYLISTIQUE intègre également le contenu de l'ouvrage LE MOT JUSTE - Vocabulaire de mots courants de la foi catholique, publié chez Novalis par le Comité des communications de l'Assemblée des évêques catholiques du Québec. Ce contenu est accessible sous l'autorisation explicite de l'AÉCQ.  

 
Name Text
fabrique

La fabrique est une personne morale constituée en vertu de la loi du Québec sur les fabriques. Elle est formée du président d’assemblée, du curé d’une paroisse ou le desservant d’une desserte et des marguilliers de cette paroisse ou desserte.

Le mot juste - Vocabulaire de mots courants de la foi catholique

faqîh

Nom masculin.
Juriste islamique spécialiste du fiqh. S’écrit fuqaha au pluriel

fatwa

Nom féminin.
Avis juridique émis par une autorité religieuse dans l’islam. Peut également désigner le document écrit qui en découle. Une fatwa n’est pas synonyme de condamnation.

feria

Nom féminin.
Les férias sont des fêtes populaires célébrées en Espagne et dans certaines partie du sud de la France. Elle comprennent entre autres des événements forains, des courses de taureaux et des processions religieuses.

férie

Nom féminin.
Un jour ordinaire de l’année liturgique qui ne comprend ni office consacré à un saint, ni fête. Ne pas confondre avec féria.

férule (papale) "

Nom féminin.
Le bâton liturgique surmonté d’une croix porté par le pape, similaire à la crosse d'un évêque. Bien qu’elle fut traditionnellement sans corpus – c’est-à-dire sans représentation de Jésus crucifié – une férule commandée par le pape Paul VI en 1963 au sculpteur italien Lello Scorzelli opte pour un bâton pastoral argenté montrant un Christ accroché sur une croix. Cette férule fut utilisée pour la première fois lors de la clôture du concile Vatican II, le 8 décembre 1965. Elle est toutefois grandement associée à Jean-Paul II, qui l’utilisa lors de son long pontificat. Benoît XVI l’utilisa, mais ressortit également la férule de Pie IX, surmonté d’une grande croix dorée, et utilisa un modèle similaire créé à l’image de celle de Pie IX à partir de 2009. Le pape François utilise également la férule de Scorzelli et celle qui s’inspire du modèle du Pie IX, et plus rarement quelques autres modèles. Le pape porte donc lors

Fête-Dieu

Nom féminin.
Fête eucharistique. Voir Corpus Christi.

fiat

Nom masculin.
Mot latin qui signifie « qu’il soit fait ». Dans la tradition chrétienne, il s’agit du « oui » de la Vierge Marie lors de l’Annonciation. Ex : le fiat de Marie. Il réfère aussi parfois au « oui » de Jésus à Gethsémani. L’italique peut être employé mais n’est pas obligatoire. Pour un lectorat québécois, soigner la formulation : « Marie a fait un fiat » est à proscrire…

Fidei donum

Titre d’une encyclique publiée en 1957 par Pie XII. Il y développe le sens de la mission universelle de l’Église avec les évêques. F majuscule et D minuscule.

fidèle

Nom ou adjectif masculin ou féminin.
Terme générique qui englobe les adeptes d’une foi, d’un courant de pensée ou d’une personne en position d’autorité. Peut désigner des réalités à grande ou petite échelle. Ex : l’islam compte de nombreux fidèles ; les fidèles étaient réunis pour la célébration liturgique ; les fidèles de cette émission profitent des rediffusions.

filioque

Nom masculin.
Signifie littéralement « et du Fils ». Il s’agit d’une expression ajoutée par l’Église latine au symbole de Nicée-Constantinople pour signifier que l’Esprit saint procède du Père et du Fils dans la Trinité qui a toujours été rejetée par l’Église d’Orient. La querelle du filioque est un conflit théologie qui débute au VIIIe siècle et qui culmine avec le Grand schisme de 1054.

Fils

Nom masculin.
Avec une majuscule et dans un contexte religieux, le mot désigne alors Jésus. On le trouve seul ou dans diverses expressions d’origine biblique : Fils de l’Homme, Fils de Dieu.


En se disant Fils du Père, égal à lui et ne faisant qu'un avec lui (Jean 17, 11, 21, 22), Jésus nous révèle que Dieu est Père en lui-même, par rapport à Celui qui est égal à lui, qui vit en lui et qu'il a envoyé dans le monde pour le sauver. La mission du Fils est d'inviter les humains à partager son intimité avec le Père en devenant eux-mêmes par adoption fils et filles de Dieu. Ceci s'accomplit au baptême, premier sacrement de l'initiation chrétienne.

Le mot juste - Vocabulaire de mots courants de la foi catholique

Voir les mots Père, Dieu et Esprit

Fils de David

L'expression situe Jésus dans la lignée du roi David qui fut lui-même, dans l'Ancien Testament, une figure du Messie à venir. Ce titre montre qu'en Jésus l'espérance d'Israël est réalisée.

Le mot juste - Vocabulaire de mots courants de la foi catholique

Fils de Dieu

Ce titre ne sera vraiment attribué à Jésus qu'après la résurrection. Jésus ne semble pas s'être lui-même présenté ainsi. Les évangélistes l'utilisent pour montrer la relation intense qui unissait Jésus à son Père.

Le mot juste - Vocabulaire de mots courants de la foi catholique

Fils de l'Homme

En parlant de lui, Jésus semble avoir préféré ce terme. On pense qu'il le faisait en référence au livre de Daniel qui, dans une vision apocalyptique voit " comme un Fils d'homme " descendre du ciel et prendre possession d'un royaume éternel.

Le mot juste - Vocabulaire de mots courants de la foi catholique

fiqh

Nom masculin.
Jurisprudence islamique. S’intéresse aux avis religieux et regroupe tous les aspects de la vie du croyant. Il compte quatre écoles fondamentales : le chafiisme, le malékisme, le hanbalisme et le hanafisme. Le juriste s’appelle faqîh.

Focolari (Mouvement des)

Mouvement laïc catholique fondé en 1943 par Chiara Lubich en Italie. Son nom officiel est l’œuvre de Marie. Il est le seul mouvement de l’Église catholique a toujours avoir été dirigé par une femme. Le vocabulaire autour de ce mouvement nécessite quelques précisions : une maison qui regroupe des hommes ou des femmes qui consacrent leur vie au mouvement s’appelle un focolare. On parle alors de focorale masculin ou féminin. Ce terme est francisé et prend un S au pluriel. En revanche, les termes utilisés pour ceux qui y consacrent leur vie respectent la grammaire italienne : un focolarino pour un homme (focolarini au pluriel), et une focolarina pour une femme (focolarine au pluriel). Le mouvement possède quelques cités pilotes dans le monde, appelées Mariapolis permanentes.

foi

Nom féminin.
Confiance, adhésion et croyance religieuses. Ex : la foi chrétienne ; la foi musulmane. Le mot est souvent précédé du déterminant « la ». Par exemple, l’expression « avoir la foi » se suffit, tandis « qu’avoir foi » sous-entend la nécessité d’une précision : avoir foi en quelque chose, ou quelqu’un.

fondamentalisme

Nom masculin.
Le fondamentalisme est une forme d’extrémisme religieux basé sur une lecture littérale et non critique des textes sacrés. Le terme désignait d’abord un courant protestantisme qui s’est développé au moment de la Première Guerre mondiale aux États-Unis. On peut trouver des fondamentalistes dans toutes les religions. Un fondamentaliste n’est pas nécessairement violent.

fonts baptismaux

Nom masculin toujours pluriel.
Vasque qui contient l’eau réservée à la célébration des baptêmes ou, par extension, l’endroit où se trouve cette vasque. Traditionnellement, les fonts baptismaux étaient situés à l’entrée des églises ou dans un bâtiment isolé, situé à proximité de l’église, appelé baptistère.

formes de l'Initiation chrétienne

C’est par choix que l’on devient chrétien ou catholique. Mais ce choix se fait de façon différente, selon que l’on est un adulte ou que l’on est un très jeune enfant.

Adulte

Dans le cas de l’adulte (ou de l’enfant d’âge scolaire), une période d’initiation est nécessaire et elle se fait avant que le baptême ne soit donné. Il s’agit d’un parcours catéchétique, sacramentel et pratique que doit suivre une personne qui entre dans la foi chrétienne. On appelle ce parcours « catéchuménat ». Il peut être plus ou moins long selon la préparation et les dispositions du candidat. Il comprend un enseignement et un temps d’apprentissage à la vie chrétienne. Au terme de ce parcours, les sacrements de l’initiation permettent aux catéchumènes d’être associés au Christ mort et ressuscité par leur entrée dans l’Église.

Enfant

Les enfants baptisés dès leur plus jeune âge sont initiés à la vie chrétienne selon un processus différent de celui des adultes et une pédagogie adaptée à leur âge. Les jeunes enfants sont graduellement introduits à la pratique de l’Évangile par les membres de leurs familles ainsi que par des catéchètes. Quand ils sont en mesure d’entrer plus avant dans la foi, souvent à partir de l’âge de raison, ils sont admis aux sacrements de la réconciliation et de l’eucharistie (la première
des communions). Plus tard, à partir de l’âge de 10-12 ans, ils peuvent compléter le cycle initiatique en recevant le sacrement de confirmation. Ces étapes peuvent varier dans le temps selon les dispositions et la préparation des candidats, voire, selon la coutume du pays. Elles constituent un préalable à la réception des autres sacrements.

Le mot juste - Vocabulaire de mots courants de la foi catholique

franc-maçonnerie

Nom féminin.
Société aux ambitions philosophiques dont les membres, appelés frères, sont initiés et tenus au secret. Cette organisation mondiale opère à travers ses loges, plus ou moins indépendantes les unes des autres. La loge la plus connue est le Grand Orient de France. La franc-maçonnerie fait l’objet de plusieurs fantasmes : certains croient percevoir des influences maçonniques secrètes un peu partout, surtout en politique et en économie. L’Église catholique condamne la franc-maçonnerie. À noter : des francs-maçons, une franc-maçonne.

Freyja

Nom propre féminin.
Déesse majeure assimilée à une grande déesse mère dans la mythologie nordique et le paganisme germanique. Elle incarne à la fois beauté et fertilité. Freyja est également connue sous d’autres noms, dont Vanadis, qui est à l’origine du nom de l’élément chimique vanadium.

funérailles

Nom féminin pluriel.
Ensemble des rituels funéraires pratiqués autour d’une personne défunte. À l’instar de fiançailles et d’épousailles, le terme funérailles s’écrit toujours au pluriel.


Cette célébration liturgique consiste d’une part à apporter aux personnes éprouvées par la perte d’un être cher le réconfort de l’espérance dans la résurrection et, d’autre part, à confier à Dieu la personne défunte. Les funérailles chrétiennes sont habituellement célébrées dans une église, en présence de la
dépouille ou des cendres. En l’absence des restes mortels, on procèdera à une simple célébration commémorative. Les rites fondamentaux des funérailles sont « l’accueil » et le « dernier adieu ». Il est possible de célébrer l’eucharistie. 

Les rites célébrés dans les maisons funéraires peuvent parfois tenir lieu de funérailles lorsqu’un prêtre, un diacre, voire une personne déléguée par la paroisse les préside, selon des conditions particulières. En ces cas, il n’est pas permis de célébrer la messe.

Le mot juste - Vocabulaire de mots courants de la foi catholique